Nos actualités

Le charbon végétal activé, votre meilleur allié santé

09/01/2017

Une efficacité reconnue par le monde scientifique

L'histoire du charbon végétal commence en 1813. Un certain Bertrand, chimiste français, fait une démonstration publique. Il tient une fiole qui contient 5 g de trioxyde d'arsenic (1 cuillère à thé comble), de quoi tuer 150 hommes. Il lève le bras et porte le breuvage aux lèvres. Dans quelques minutes, il devrait ressentir les effets inexorables de cette drogue : nausée, vomissement, diarrhée, brûlure intense de la bouche et de la gorge, crampes atroces dans le ventre, déshydratation rapide et mort. Devant les yeux médusés et horrifiés de la foule, Bertrand vaque pourtant tranquillement à ses affaires et ne présente aucun trouble. `

En 1831, un pharmacien de Montpellier nommé Touéry, effectue le même tour mais, cette fois, devant l'Académie française de médecine. Il avale 1 g de strychnine (10 fois la dose mortelle). Ce poison foudroie un homme en 10 minutes dans des convulsions incontrôlables et un arrêt respiratoire au milieu d'un rire nerveux effrayant, dont le spectacle ne s'oublie jamais. Pourtant, Touéry reste calme et détendu et n'a aucun trouble, à la stupéfaction totale des professeurs.

Le secret ? Bertrand et Touéry avaient tous deux étudié l'action du charbon végétal sur les poisons, en particulier avec des rats ; et tous deux ont voulu démontrer qu'ils avaient découvert l'antidote universel. Ce qui a pu être vérifié par la suite.

Aujourd'hui, on possède les preuves scientifiques que le charbon actif absorbe tous les poisons ainsi que les toxines bactériennes dans l'intestin. Depuis 10 ans, plus de 500 articles médicaux (uniquement en anglais !) ont offert plus de 10 000 références scientifiques sur le sujet. Le charbon est probablement l'agent de décontamination le plus simple, le plus valable et le moins cher que nous connaissions. Mais le public et les malades, et même beaucoup de médecins, ne le savent pas.

La fabrication du Charbon végétal activé

Pour être au maximum de ses possibilités, le charbon activé est obtenu en deux étapes :

La carbonisation : On calcine du bois en le chauffant à une température variant entre 600 et 900° en l'absence d'air.

L'activation : Le bois est recalciné aux mêmes températures, mais cette fois, en présence de vapeur d'eau, d'air ou de gaz oxydants. Ceci permet le développement d'un réseau de micropores qui seront de véritables pièges à molécules indésirables. Le  charbon développe ainsi une surface de contact ou d’adsorption* phénoménale : 1 cm3 de charbon pulvérisé présente une surface totale de 1 km2 et 500 g de charbon contiennent 50 000 millions de pores.

*adsorption : processus par lequel les molécules liquides ou gazeuses se fixent ou sont piégées sur la surface d'un solide, dans ce cas, le charbon actif.

Mode d’action du charbon végétal activé

Lorsqu'il est consommé, le charbon végétal activé demeure dans l'intestin jusqu'à ce qu'il soit évacué dans les matières fécales.  Sa porosité lui permet de capturer tous les déchets et substances indésirables qui entravent le bon fonctionnement de notre organisme : médicaments de synthèse,   pesticides,  engrais chimiques, additifs alimentaires, bactéries et gaz intestinaux. .. et de les évacuer directement par voie intestinale. Ceci explique ses performances : il peut adsorber 97 fois son volume de gaz carbonique, 165 fois son volume d'anhydride sulfureux et 178 fois son volume d'ammoniac...

C ‘est un puissant agent nettoyant de l’organisme et un puissant antidote contre la plupart des poisons 

De plus, le charbon agit sans provoquer de carences nutritionnelles : de multiples expérimentations ont été réalisées sur des rats, des moutons, et autres pour voir si le charbon adsorbait les nutriments et provoquait des carences à long terme. Et l’on a constaté que leur sang conservait toujours le taux adéquat de calcium, cuivre, zinc, fer, magnésium, phosphore, vitamines... et le pH de l'urine reste constant.

Les différentes formes de Charbon Végétal

  • Le Charbon végétal Poudre super activé

Préparé à partir de bois de hêtre et de bouleau, il possède une surface d’adsorption supérieure à 2250m2/g. Il se présente sous forme de poudre noire extrêmement fine à la limite du palpable. Ce type de charbon agit comme un pigment, c’est donc normal qu’il colore la bouche et les selles.

Idéal pour les cures de détoxifications car il se dissémine bien au niveau du tube digestif. Très efficace sur les gaz intestinaux, diarrhées, intoxications digestives.

Nota : on peut aussi trouver du charbon poudre activé à bas prix, mais celui-ci possède une surface d’adsorption de 1000m2/g. Son efficacité sera moindre par rapport au charbon super activé. 

  • Le Charbon végétal Granulés super activé

Préparé à partir de coques de noix de coco, il possède une surface d’adsorption proche de 2000m2/g. Il se présente sous forme de petits grains (comme des petits grains de sable) dans sa forme 100% pur et naturelle.

On peut également le retrouver sous forme de granulés à sucer. Mais attention, sous cette forme, il est composé à plus de 70% de sucre comme adjuvant.

Très efficace sur les gaz intestinaux, les aigreurs d’estomac et l’aérophagie.

  • Le Charbon végétal en gélules

L’intérêt de la prise du charbon en gélules réside dans l’association avec d’autres ingrédients tels que : l’anis vert et la myrtille qui vont agir en synergie au niveau digestif, la propolis pour ses propriétés assainissantes, le lithothamne pour son activité anti-acide...

 Un dosage à adapter

  • Lors de problèmes digestifs

Prendre l’équivalent d’une cuillère à soupe (soit 7g) de Charbon poudre ou granulés le matin à jeun. Renouvelez l’opération en début de repas au déjeuner et au dîner en cas de persistance des problèmes digestifs.

  • Pour une cure de détoxification

Utiliser de préférence le charbon poudre super activé. Les posologies sont évidemment modulables en fonction de chaque cas. En moyenne, on peut opter pour le protocole de 2 cuillères à soupe aux 3 repas pendant 15 jours pour un adulte (soit 30 g par jour), puis continuer à raison de 3 cuillères à soupe par jour pendant le mois qui suit si l'on veut obtenir un drainage profond.

Nota : Le Charbon pouvant diminuer l’absorption de certains médicaments, il est très important de respecter un délai minimum de 2 heures entre les prises de charbon et de médicaments.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire